Où stationner un camping-car ?

Les virées en camping car sont très pratiques et avantageuses. Cependant, quand il s’agit de se stationner ou de camper, un vrai dilemme se pose. Ceci étant dû à l’instauration de plusieurs les lois sur l’urbanisation. Il n’est donc plus possible de stationner partout et n’importe comment son un camping-car. Cet article vous en dira plus sur où et comment stationner et camper quand vous êtes en camping-car.

Lieux propices au campement en camping car.

Une fois partis sur les routes à bord de son camping-car, on a vite hâte de trouver ce petit coin de paradis où installer une table de campement. Si l’on peut stationner presque partout son camping-car, la pratique des campements s’effectuera principalement dans les endroits réglementés.

Les textes réglementaires fixent cependant des limites à cette liberté. La pratique du camping est donc interdite,

  • sur l’emprise des routes et des voies publiques (chaussée et accotement)
  • sur les rivages de la mer
  • dans les sites classés et protégés
  • dans les réserves naturelles
  • dans les périmètres de protection des points d’eau captés pour la consommation
  • dans certaines zones fixées par arrêtés (commune ou état).

Ces interdictions doivent être portées à la connaissance du public au moyen d’affiche en mairie et de panneaux sur les principales voies d’accès. En résumé, le stationnement de ces caravanes est autorisé là où il n’est pas interdit ! Et le camping sauvage (au sens camping libre) soumis à autorisation du propriétaire des lieux.

Fort heureusement, la France dispose d’un très riche réseau d’accueil à destination des camping-cars sur tout le territoire. Dans ces lieux, on propose l’alimentation en eau et électricité, vidanges des eaux ménagères (eaux grises), des W.-C chimiques, dépôt des déchets. Les nouveaux utilisateurs doivent avoir à l’esprit cette notion d’étape technique. Incontournable elle doit être prise en compte dans la recherche de lieux de stationnement et de camping pour un séjour dans une région quelconque.

Lieux propices pour le stationnement d’un camping car

Un camping-car peut stationner sur la voie publique : rue, parking, aire de stationnement. Une fois garé sur l’emplacement autorisé, il a le droit de s’arrêter de jour comme de nuit (sans cale et sans objet extérieur). La loi n’autorise pas cependant pour les camping-cars, un stationnement de plus de 7 jours sur un même emplacement de parking, et aussi pas plus de 3 mois sur un terrain aménagé (sauf autorisation). Enfin sur un terrain privé, le camping-cariste doit avoir l’accord du propriétaire. Du fait de son gabarit, le camping-car ne peut cependant pas stationner partout.

Il existe des parkings souterrains inaccessibles (hauteur) et places étroites (marquage au sol), mais également interdictions par certaines communes. Pour remédier à cela il existe de nombreux lieux dédiés exclusivement à l’accueil des camping-cars comme les aires d’accueil et de stationnement, de même que les aires de services, etc.

Enfin, une fois garée, sachez que vous êtes autorisés à vous restaurer et à dormir dans votre camping-car. Mais il est strictement interdit de sortir un équipement, ou d’effectuer une évacuation (eaux sales), ou de produire des déchets ou nuisances sonores.

Les structures d’accueil pour camping-cars.

En dehors de la voie publique, de nombreux autres sites sont également aménagés spécialement pour accueillir les camping-cars. Certains sont gratuits et vous offrent la possibilité de stationner plus longtemps. Le choix de lieux pour faire cet état de choses est très large.

Les aires de services sont ici proposées par les communes, et sont dédiées exclusivement aux opérations sanitaires comme les vidanges d’eaux grises, les vidanges W.-C chimiques, l’alimentation d’eau potable, et les dépôts des ordures. Ces aires sont pour la plupart équipées de bornes automatiques avec monnayeur. Ils n’ont pas vocation à être des aires de stationnement, sauf à être annexés à un parking. Les aires de services se trouvent aussi bien en zone rurale, touristique, que dans les campings, parking de supermarchés, stations-service, aires d’autoroutes.

Les aires d’accueil, de stationnement ou d’étape

Il s’agit d’aires aménagées spécialement pour les camping-cars souvent dans un environnement arboré et calme. On en trouve à proximité de sites ruraux, centres d’intérêt touristiques ou de commerces. Ces aires peuvent être gratuites ou payantes, la durée de stationnement y est limitée à 24 heures ou 48 heures Certaines sont très sommaires, d’autres bénéficient de grands espaces très équipés, avec tables de pique-nique, jeux, et aires de service.

Les campings à la ferme quant à eux, peuvent accueillir un maximum de 6 camping-cars sur une surface minimum de 150 m². Très appréciés des familles, situés dans des exploitations agricoles en activité, ils proposent : eau potable, salle d’eau, W.-C, poubelles, système de branchement électrique, un abri couvert.